Annexe du livre " OVNI, le message " (épuisé)

8 juillet 2009

1° septembre : désormais, chaque envoi de livre sera fait en joignant une bonnette à réseau, offerte

J'ai écrit dans mon livre que je disposerai dans cette page des annexes qui complèteront mon texte. Pour le moment, il n'y a rien.

 

 

Le pipeau's club

 

17 juillet 2009 : Je mentionne les trois publications sortie dans Acta Physica Polonica, revue à Comité de lecture, en MHD, évoquée dans cette annonce placée dans Ufo-science à

http://www.ufo-science.com/fr/news/index.html#20090717

Une pensée me monte à l'esprit. Nous sommes vraiment les seuls, une minuscule poignée, à faire du travail authentiquement scientifique. Tout le reste est pipeau. Je pense à cette pantalonnade annoncé au colloque d'Ufologie de Châlons en Champagne, le European Ufo Survey, décrit de manière interminable par je ne sais quelle gourde, qui ne faisait que répéter que ce groupe était " résolument européen ".

 

European ufo survey

 

Notre discours ressemble étonnemment à celui des porte-parole de l' EUS, sauf que nous, c'est ... vrai. On produit, on publie dans des revues scientifiques. L'EUS c'est du vent.

Les ufologues, au mieux, sont des braves types qui suivent de loin nos combats. A côté de cela on a les pantalonnades d'un Claude Poher avec ses Universons,

 

Fuite dans le futur

 

Un sorti du rang qui redécouvre sur le tard les vertus de la ... piézo-électricité.

 

Cocotte Poher

Le contribuable a payé des impôts pendant trente ans pour obtenir " des notes internes Cnes", des " Cnesseries, dirait Viton.

Puis le livre d'Eric Julien :

 

Livre d'Eric Julien

Et ta soeur .....

 

Eruc Julien

Eric Julien

 

Vous en voulez encore ? Allez voir les discours du mythomane Jean-Marc Roeder, qui pérore à l'infini dans cette radio-poubelle qu'est Ici et Maintenant.

 

Jean-Marc Roeder

Jean-Marc Roede

 

Qu'y a-t-il dans le champ " science + ovnis " en dehors de nous, du minuscule d'UFO-science ? Rien. Strictement rien. Le Geipan continue de scanner des archives gendarmiques, totalement dénuées d'intérêt. Avec le temps qui passe, les insuffisances de ce service feront tache d'huile, de plus en plus. Nous allons semer des bonnettes à réseau à grande échelle, à échelle internationale. Jean-Christophe Doré est en train de nous mitonner un " traqueur d'ovni " passionnant. A côté de cela le Geipan a son " comité de pilotage ", sans avion ni pilote, qui ne produit rien, où personne n'a l'ombre d'une idée. François Louange est toujours là. La différence, maintenant, est qu'il se teint les cheveux. Lagrange, sociologue-marron, est toujours là.

 

Pierre Lagrange

Pierre Lagrange " sociologue "

 

Il y aura un jour prochain une nouvelle émission dans le genre de celle qui fut diffusée le 22 mai 2009 sur la chaîne Direct8. Du moins nous l'espérons. Nous aurons des tas de choses à dire, à montrer. Que dira Yves Blanc, le responsable du service du Cnes? Nous parlera-t-il des archives de la gendarmerie, de la " méthologie ultra-régoureuse mise au point en trente ans "? Qui pourra encore écouter cela sans éclater de rire ?

Tout cela est insauvable. La collaboration n'est même pas possible pour deux raisons.

1 - Le Cnes est incapable de donner la moindre responsabilité, en dehors de ses propres cénacles

2 - Les enquêtes sont complètement contrôlées par l'armée. Celle-ci traque avec avidité le moindre objet pénétrant dans l'atmopshère, dans l'espoir d'y trouve les indices de la composition d'une chose qui lui fait totalement défaut : les supraconducteurs fonctionnant à haute température. Alors, quand un objet tombe, les gendarmes arrivent " n'approchez pas, ne touchez pas, ne parlez pas. Secret défense ".

3 - Les gens qui gravitent autour du Geipan sont nuls. Il n'y en a pas un pour racheter l'autre.

C'est un mauvais roman, une histoire qui se traîne dans le lamentable depuis plus de trois décennies. Si on calculait ce qu'a coûté ce service au contribuable, salaire et frais cumulés, on aurait de quoi payer un autre avion d'affaire à Sarkozy.

Nous, on avance, on sème des travaux, des publications, des idées, des réalisations, au milieu d'un océan de rien.

Lors de l'émission de Direct8 j'ai découvert que le polytechnicien Gilbert Payan continuait à manipuler, ce qu'il fait depuis .. 1975. Depuis trente quatre ans. Il est increvable.

- A votre place, je n'inviterais pas Petit sur votre plateau. Vous savez, c'est un type incontrôlable. Il peut tout d'un coup disjoncter et insulter vos invités.

Il évoque une scène qui s'est produite il y a bien vingt ans, quand je participais à une émission de FR3. Soudain Vélasco lâche :

- Nous sommes ici entre scientifiques....

J'ai explosé :

- Non, Vélasco, vous n'êtes pas un scientifique. Vous ne savez même pas ce que signifie le mot " science ". Vous êtes un technicien en optique qui a trouvé son diplome d'ingénieur dans une pochette surprise, et qui ne ferait pas la différence entre une intégrale et une bicyclette.

Enfin.... mon bassin d'aquagym sera peut être fini fin juillet. Je vais pouvoir essayer de retaper ma carcasse. On ira dans des congrès. A Brème, en Allemagne, sur l'aérodynamique hypersonique, pendant qu'ailleurs on enfilera des perles.

Plus le temps passe et moins je supporte d'être confronté à des mauvais, des médiocres, des nuls. Tous ces gens qui ont tué les Benveniste, les Bounias.

Ca s'est très bien passé à Direct8, parce qu'on avait réuni sur ce plateau des gens intelligents, ouverts, compétents dans leur domaine, et qui avaient réellement des choses à dire.

Le public ne s'y est pas trompé

 

 

A ma décharge, peu de temps après l'envoi du livre chez l'imprimeur je me suis coltiné de sacrés ennuis de santé, pas encore maîtrisés. Je devais passer un scanner à Marseille le 6 juillet, mais l'appareil est tombé en panne, ce qui me renvoit au 21 à ... 7 heures du matin. Je vais devoir me trouver quelqu'un pour me transporter là-bas. De ce fait je n'ai toujours pas de vrai diagnostic. J'ai retrouvé mes radios d'il y a 32 ans au grenier. Pas beau à voir.

Ma femme vient un week-end sur deux, s'occupe de notre déménagement. Ici j'ai pu récupérer un Mac et une connexion ADSL. Je répare à temps perdu les dégâts occassionnés par le crash d'une semaine de l'hébergeur ONLINE, où se trouvait mon site, mais également celui de Savoir sans Frontières.

Après être descendu à Pertuis, je suis remonté le 29 à Paris pour un enregistrement de télévision pour " France Télévisions ", sur "Décembre 2012". J'ignore quand cela sera diffusé. Avec le recul j'aurais mieux fait d'annuler. En sortant de là, j'ai passé trois semaines chez des amis parisiens, cassé en deux, incapable de faire un mètre. Puis je suis redesendu, pas dans le meilleur état.

Mes vieilles amie amies Edwige et Brigitte, qui se sont occupé de moi ces dernières semaines, ont mis en place avant de partir un service de distribution de repas à domicile. Eh oui, je serais incapable de couvrir les 500 mètres qui me séparent du Flunch de l'hyper U voisin.

Un maçon avance la construction d'un bassin d'aquagym, dans une pièce du rez de chaussée. Ca n'a pas été facile. Sous cette petite pièces, il a trouvé une dalle de béton de 20 cm d'épaisseur, qu'il lui a fallu démolir au marteau piqueur. Puis ce sont 6 mètres cubes de terre qu'il a fallu dégager à la pelle et transporter à la brouette, car une pelleteuse ne passe par par une entrée de porte de 70 cm de large. Depuis hier le gros oeuvre est achevé ( parpaings et ciment ). Il reste l'isolation thermique, avec des plaques de polyuréthane, l'étanchéité à la résine, le carrelage, et le chauffage, la régulation thermique, le filtrage et la purification. Vous imaginez le coût global. Heureusement que j'ai sorti ce bouquin.

Pendant 32 ans je m'en suis sorti, avec de nombreuses rechutes, en maintenant la tonicité de mes haubans musculaires internes. Avec l'âge ( et la sédentarité ) les muscles perdent de leur consistance, et c'est un luxe d'homme vieillissant que je ne peux simplement pas me permettre. Il y a des lustres que je projetais de construire ce bassin, carrément dans la maison. La piscine m'emmerde au dernier degré. J'y suis allé un nombre incalculable de fois. J'espère m'en sortir comme ça une fois de plus et après, ça sera 15 à 30 minutes d'aquagym chaque matin, at home, dans de l'eau maintenue à 32° jour et nuit, état comme hiver, sous un couvercle en polyuréthane. Le bassin ne sera pas opérationnel avant fin juillet, je pense. D'ici là, je devrai attendre en restant tranquille. J'essaye de me reposer un peu.

Je donne le 22 juillet au soir une conférence à Cassis, pour vendre quelques livres de plus là-bas.

J'été dernier j'avais fait 40 heures de planeur. Là, zéro. Vinon est à trente minutes de chez moi. C'est un sport idéal pour amoché. J'avais prévu d'en faire cet été. Mais non. Avec de la chance ça sera pour plus tard.

En même temps que les achats de livres, je reçois des messages sympathiques, de soutien, de mes lecteurs. Non, je ne baisserai pas les bras. Mais où mettrai-je ce qui me reste d'énergie ? Il semble que j'aie trouvé une aide technique pour Geffray, pour sortir ces études de MHD de l'ornière. Mais même ainsi, cela restera ridicule. Un garage de 18 mètres carré, en bordure de Paris ! Ca n'empêchera pas des publications dans des revues à comité de lecture : les trois papiers présentés à Vilnius ont été publiés dans la revue à comité de lecture Acta Physica Polonica. Il faut que je rédige un papier pour le congrès d'aérodynamique hypersonique de Brème, en octobre. Quand je ferai ça, je mettrai une copie dans cette page, avec un commentaire bien vulgarisé.

Si je ne suis pas retapé d'ici là, on achètera une petite voiture à roulettes, légère, aux frais d'ufo-science, et Geffray me trimballera là-bas. Je suis bien allé en ambulance, en 76, exercer un droit de réponse contre Evry Schatzman, astrophysicien et académicien. On a l'habitude de dire qu'on ne tire pas sur les ambulances. Là, il a dû se dire " merde, ce sont les ambulances qui vous tirent dessus, maintenant !".

Ah, si les gens pouvaient se décider à entendre le message que j'ai mis à la fin de mon bouquin....

Je garderai de l'énergie pour cette affaire de 11 septembre. Le sort de l'humanité se joue autour de cette histoire-là. Il faudra bien se décider un jour à porter l'enquête chez tous ceux qui ont profité de cette affaire, comme ce brave Silverstein, qui avait acquis les bâtiment du World Trade Center, en les faisant solidement assurer contre des actions terroristes, et qui a intenté et gagné un procès contre sa compagnie d'assurance parce qu'il n'y avait pas eu un avion, mais deux, donc deux attaques terroristes. Ca a doublé la prime. Au passage il aurait pu faire un second procès pour toucher un petit quelque chose pour le bâtiment numéro 7, qu'il a fait démolir. Un dommage collatéral, en quelque sorte.

J'ai du mal à imaginer que cet homme, si prévoyant, si rapace et si inhumain, n'ai pas été au courant de ce qui se tramait. Il y a des gens que l'appât du gain peut amener à des actes défiant l'imagination. Actuellement l'affaire de l'assassinat des moines de Tiberine refait surface. Il y a deux mois j'avais déjà tout le nécessaire ( mais c'est resté dans mon PC à Bruxelles ) pour composer un dossier sur le rôle infâme des services secrets algériens, créant et manipulant le GIA ( Groupe d'Intervention armée ) pendant " les années de plomb", en manipulant un déséquilibré, en le faisant chanter pour son homosexualité ( mal vue dans les milieux de l'intégrisme musulman ). Il y a eu des émissions, qui sont sur dailymotion, où des anciens des services secrets algériens, réfugiés en France, mangent le morceau. C'est d'une infâmie absolue.

Vous avez lu que dans les cercueils des moines de Tiberine, il n'y avait que leurs têtes. Avaient-ils été décapités ? Non, ce ne sont pas les méthodes des Islamistes. En Algérie, chez les Islamistes ou guerriers musulmans, on égorge, on ne décapite pas. La gorge ouverte, au couteau, et les couilles dans la bouches : ceux qui ont fait la guerre d'Algérie s'en souviennent. Les moines de Tiberine ont été décapités pour cacher des blessures par balles, éventuellement par des projectiles de plus gros calibres, qui ne pouvaient émaner que d'hélicoptères de combat, par exemple. Actuellement toute cette horreur est en train de monter à la surface et on lit " que ce massacre aurait été une bavure de l'armée algérienne, prenant des membres du GIA pour cible ". Il est possible que cela soit bien pire et que des militaires ou membres des services secrets aient eux mêmes enlevé les moines, les aient assassinés, puis aient entrepris de se servir de ces meurtres pour en rendre responsable le GIA. Non que je veuille innocenter ceux-là. Mais la manipulation est vieille comme le monde. On retrouve, sous une autre forme " l'opération sous fausse bannière ". Allez jeter un coup d'oeil dans mon dossier "Le Pays de la Souffrance et de la Haine", à l'affaire Lavon ( ministre de la guerre israélien ) qui dut démissionner quand les preuves furent faites que des agents du Mossad avaient lancé des attentats contre des Occidentaux, au Caire, en tentant de les faire imputer à des Egyptiens. Là c'est avéré, historique.

Côté Pakistanais, vous avez suivi l'affaire des sous-marins vendus par la France et des rétro-commisions, dont devait bénéficier "le sympathique Edouard Balladur " avec sa tête de père tranquille, pour qu'il puisse financer sa campagne électorale. Les militaires pakistanais, n'ayant pas touché leurs pots-de-vin, auraient exercé un chantage dont auraient été victmes des ingénieurs et techniciens française. Le message étant :

- Ou vous payez, ou on tue.

Tout cela en mettant cela sur le dos d'Al Quaïda, comme d'habitude.

Ca s'appelle de la manipulation, de l'intox et c'est vieux comme le monde. Pourquoi des choses pareilles ? Mais pour de l'argent, des montagnes d'argent. Dans ces ventes d'armes, les commissions empochées par les militaires du pays acheteur tournent couramment autour de 15 % et pour l'affaire des frégate de Taïwan, ça atteignait le pourcentage record de 25 %.

Pour de telles montagnes d'or, une vie ne pèse rien.

L'argent, c'est le pouvoir. Le pouvoir c'est l'argent. Une boucle qui n'a pas de fin.

Tous les pays pratiquent ces horreurs. Je vous ai déjà rapporté les confidences de Delouvrier, Haut Commissaire en Algérie, pendant la guerre du même nom, sous les ordres directs de de Gaulle, soudoyant le FNL pour qu'il ne plastique pas les gazoducs français. Quel naïf croira que "Le Grand Charles", notre figure emblématique, n'était pas au courant ?

Toute l'histoire relève de ces lamentables comédies, de cette real politik et nous n'en savons pas, nous n'en saurons pas le dixième. .

Après l'attentat de Karachi, Michèle Alliot Marie, Ministre des armées, est allée " réconforter les familles ". Qui croira qu'à l'époque elle n'était pas au courant ? Et aujourd'hui, ministre de la justice, elle clame que " toute la lumière sera faite ". Une fable de plus.

Le 11 septembre ? Un opération " sous fausse bannière ", mais de très grande envergure, à la hauteur des enjeux : déclencher deux guerres, s'assurer une main-mise sur les ressources pétrolières du Moyen Orient. A l'issue de la récente émission russe :

http://www.dailymotion.com/video/x8xgrv_12-debat-sur-le-119-sur-la-1ere-cha_news

l'avis général était l'impossibilité qu'une telle opération ait pu être conduite par Ben Laden, du fond de son refuge de Tora Bora, dont on a d'ailleurs jamais trouvé la trace, alors que les médias américains en publiaient déjà les plans. Une installation " très sophistiquée ". On n'a trouvé sur place que de rustiques galeries.

Le moment-clé de cette émission est celui où une historienne russe déclarait :

- La raison pour laquelle je me refuse à admettre qu'il y ait une alternative à la thèse officielle est que, s'il en était ainsi, alors je serais face à un monde où je ne voudais plus vivre (...)

Il y a des milliers, des millions de gens qui réagissent de cette façon. Vous aussi, peut-être.

Cachez-moi ces horreurs, que je ne saurais voir

C'est la monstruosité de l'acte qui verrouille son mensonge, annihile la possibilité d'émergence de la vérité. Je salue au passage de courage et l'intégrité du " fantaisiste " Bigard, qui a décidé d'évoquer les mensonges de la thèse officielle sous forme de sketches :

 

Bigard

http://www.bigard.com

 


 

NouveautÚs                       Guide ( Index )                         Page d'Accueil